Soigner avec l’énergie

L’IPSN a le plaisir de vous inviter à sa conférence Soigner avec l’énergie.

Nous vous donnons rendez-vous le 27 novembre 2014, au Centre Sèvres, à 19h30.

Centre Sèvres : 35 bis rue de Sèvres – 75006 Paris (arrêt Sèvres – Babylone, lignes 10 et 12 du métro).

Nous avons la joie et l’honneur d’accueillir Luc Bodin, médecin homéopathe, écrivain et conférencier international qui s’est également formé à l’acupuncture, l’homéopathie, la sophrologie et la laserthérapie (action « biologique » qui, par la quantité d’énergie apportée directement au sein des tissus « cible » modifie les réactions enzymatiques responsables des phénomènes inflammatoires).
Son parcours à lui seul est une épopée palpitante… Il a fait le tour du monde des des guérisseurs traditionnels. Il rencontre les fameux amshis tibétains (médecins), des guérisseurs philippins et brésiliens, de groupes de prières et des médecins traditionnels chinois.

Son étude de thérapies naturelles lui a permis de découvrir qu’il existait d’autres méthodes qui viennent en complément des médecines conventionnelles modernes et qui sont efficaces.
Luc Bodin souhaite «Donner un maximum d’informations pour que chacun devienne autonome dans la gestion de sa santé et de sa vie ». Pour cela il rédige des articles, des livres, donne des conférences, des ateliers et des stages. Dans son site Internet il propose une documentation très variée pour s’informer.

Malheureusement, il n’y a plus de places disponibles pour cet événement. Les réservations sont clôturées. Ne venez pas sur place tentez votre chance, la probabilité que vous puissiez bénéficier d’une place est trop faible. Nous sommes absolument désolés pour tous ceux qui n’auraient pas eu la possibilité de s’inscrire à temps.

 


Sinon, vous pourrez la régler le jour-même, dans la limite des places disponibles.
Si besoin, n’hésitez pas à nous contacter à : contact@ipsn.eu

 


7 réponses à “Soigner avec l’énergie”

  1. Beauchamps dit :

    Bonjour
    Peut on réserver des places autrement que par paypal ?
    Par chèques est ce possible ?
    Merci de votre réponse

  2. Pierre Fox dit :

    Ayant oublié que nous vivons à l’ère de la compétition et premier arrivé, premier servi, pas possible d’assister à la conférence « soigner avec l’énergie », chose que je pratique depuis de nombreuses années. Très déçu donc par un nombre de places peut-être rikiki qui prive de nombreuses personnes de l’information. J’espère que cette dernière n’est pas réservée à une minorité de privilégiés. Peut-on s’inscrire, maintenant, à la prochaine conférence du même type, même si c’est dans des mois, des années ….. Ignorons où nous allons mais une chose semble sûre, on y va … Nous pourrions aussi organiser notre conférence. Qui est intéressé ? Région Bretagne, Carhaix, Quimper (29),…, car Paris ça sent pas bon et faut relever le débat, obtenir de l’information et la faire diffuser.

    • Annie dit :

      Bonjour,

      Je viens de découvrir votre site et malheureusement comme le dit Pierre Fox plus de place mais moi aussi je soigne avec l’énergie et je suis très intéressée pour la région Bretagne.
      Si ce monsieur désire mon adresse mail vous pouvez la lui communiquer
      je connais d’autres personnes intéressées.

      Annie B.

  3. GUY VERICEL dit :

    Bonjour et merci pour vos/nos actions sur la santé.

    Je suis « ok » pour dénoncer toutes les méthodes financières des trusts pharmaceutiques, laboratoires médico-chimiques et leur système de manipulation de la population pour des objectifs uniquement économico-financiers et commerciaux. Mais il me semble qu’on oublie trop souvent la manipulation des esprits humains par les principe dits d’éducation à la santé. Je m’explique, il existe des émissions TV, et vous le savez, qui devraient être éducatives dans le vrai et sincère sens du terme : attirer l’attention du public afin qu’il se fasse une juste idée de ce que veut dire « pourquoi la santé est aussi importante ». Tel devrait être l’objectif. Au lieu de cela, les animateurs des émissions, corrompus je n’en doute absolument pas car ils doivent « garder leur petite place au soleil, bien rémunérée », présentent leurs sujets avec des sous entendus publicitaires pour notre système médico-pharmaceutique officiel défendu et élaboré par nos personnalités politiques eux-mêmes le plus souvent corrompus par les grands trusts parce qu’ils savent que l’ignorance du peuple est un excellent principe de manipulation.

    J’ai travaillé dans le monde de la santé au travers d’une spécialité dite alternative de soins (médecine dite naturelle) jusqu’au mois de juillet dernier.
    Pendant la presque totalité de ma carrière je me suis trouvé face à un dilemme : faut-il répondre aux besoins de santé symptomatiques des patients ou leur apporter une éducation sur leurs véritables besoins autant sur le plan anatomique, la physiologique, leur système bio-énergétique et psycho-émotionnel ? Je me suis aperçu dans le cours du temps qu’à la sortie de mes premières études qui ont durées 10 ans environ, le public était assez attiré par mes soins en direction des symptômes. J’étais très motivé même si mon salaire n’était pas suffisant pour en vivre pleinement. Dès l’instant où, suite à une large prise de conscience de ma part par rapport aux résultats escomptés auprès du public, j’ai voulu plus m’orienter sur l’éducation voire la rééducation du public que je recevais afin qu’il prenne conscience des véritables « causes et non résultats symptomatiques de leur mal être », qui viennent en premier lieu du déséquilibre dans leur vie et qui touche prioritairement leur « corps psycho-émotionnel et spirituel ». Bien entendu, j’ai perdu une grande partie du public qui n’attendait qu’une seule chose : « un assistanat et non une éducation ». J’ai stoppé ma carrière de thérapeute pour me consacrer à la formation, l’éducation du public. J’ai donc créé une association pour mettre en place des cycles de stage de formation sur divers principes, démarches, méthodes et techniques de santé. J’ai actuellement en place un stage sur le thème « relaxation et prise de conscience de ce que nous sommes en tant qu’être humain » dans la société.

    Je choisi de ne pas avoir des stages rempli d’un public trop important afin que je puisse aider chaque stagiaire le plus efficacement possible. Bien entendu j’ai toujours quelques personnes qui n’adhèrent pas à mes idées mais cela n’est pas grave puisque c’est leur libre choix. Prochainement, je dois diriger un stage sur le toucher, le massage habillé d’origine asiatique que j’ai déjà mené plusieurs fois dans divers lieux. Très souvent le public est très attiré et souvent il me manque de temps et de places disponibles afin de recevoir le public le plus large possible car certains stages de quelques heures dans une seule journée sont ouverts à tous d’une façon généreuse avec une participation financière libre.

    J’ai en prévision un stage dédié à des animateurs dans diverses associations pour les initier aux fondements et principes fondamentaux de la médecine bio-énergétique. Ces personnes sont enseignants dans le domaine du sport martial, de la gymnastique bio-énergétique (Qi Gong, Tai Chi Shuan, Kung Fu, Karaté, etc.). Cela démontre bien les besoins des professionnels dans ce domaine de compétence qui ne sont pas abordés, ou peu abordés durant leur études.

    Je pense d’ailleurs qu’il est grand temps de mettre fin :
    – à cette pratique des sports ou/et d’activités dites physiques à des fins purement économiques et alimentaro-salariales.
    – à cette manière soit disant de combattre l’ignorance par la manipulation des esprits.
    Cela dit, je crois fermement que notre médecine officielle avance à grand pas et c’est bien ; l’alimentation, la santé et l’éducation seront toujours les thèmes privilégiés des politiques pour l’exploitation du peuple.
    Il faut donc non pas combattre les avancées médicales mais apporter la preuve qu’il existe aussi des principes de soins naturels pour le bien être du corps et de l’esprit sans pour cela dépenser des sommes formidables remboursées par les CPAM car ses principes sont à la portées de chacun d’entre nous quel que soit le niveau de connaissance.

    Je vous remercie de m’avoir lu et écouté.
    Guy VERICEL
    association CNABio

  4. Elie dit :

    Bonsoir !
    J’ai réservé mes places il y a déjà un bout de temps et le prélèvement paypal à été effectué.
    Cependant je n’ai reçu aucun mail de confirmation.
    Dois je me présenter simplement avec mon nom ?
    Merci beaucoup !
    Florence

  5. Mauban dit :

    Il y a quelques années j’ai été diagnostiqué d’un lymphôme ( cancer des ganglions lymphatiques ) ; j’en était au stade 4 !! J’ai été hospitalisé immédiatement après la biopsie qui a confirmée la diagnostique . S’en est suivi une série de protocoles de chimiothérapie . Il y en a eu quatre en tout , tous de plus en plus costaud ; cela a durer un an . Des foyers inflammatoires commençaient à gagner les poumons ; ils m’ont proposer alors une autogreffe qui est en fait une chimiothérapie particulière qui consiste à mettre à plat le système immunitaire ( il n’y a plus de globule rouge ! ) et de me réinjecter plus tard des cellules souches m’ayant été prélevées quelques jours avant . De ce fait on est près à attraper n’importe quel microbe trainant par là et dieu sait combien les microbes trainant dans les hôpitaux sont coriaces ! Je passe sur le parcours administratif que cela représente , de documents à signer déchargeant l’hôpital de toute responsabilité …. Me voyant de plus en plus faible et épuisé par ce traitement inhumain que l’on me faisait subir j’ai décider de tout arrêter pour embrayer sur les thérapies alternatives que sont la sophrologie associer à la psychothérapie , aux soins énergétiques tels que acupuncture sans oublier la nutrition qui représente un aspect fondamental du retour à la santé … J’y ai mis le « paquet  » car je me suis dit que s’il fallait que j’y passe ça serait en me battant jusqu’au bout . Je suis rentré alors dans une dynamique de reconstruction qui m’a porté à remettre en cause bien des aspects de ma vie . Bien m’en a pris car je « surfe » maintenant sur la vague de la santé avec un plaisir immense . C’est le résultat du choix fondamentale que j’ai fait de reprendre ma santé en main au lieu de la confier à des professionnels de la santé qui ne savent pas reconnaître les limites des techniques qu’ils utilisent . Je dois reconnaître que le premier protocole de chimiothérapie que j’ai subi m’a sauver la mise et je leur en suis reconnaissant . Je me souviens avoir dis au médecin dans le service duquel j’allais rentrer que sur le marcher de la santé « ils » n’étaient pas les seuls et que dans mon état je ne pouvais pas me permettre d’ignorer les autres médecines , il m’a regardé d’un air dubitatif très désapprobateur et m’a souhaiter bonne chance en me serrant la main . Aujourd’hui je sais que j’ai fait le bon choix .

Répondre à Mauban Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Pour consulter notre politique de confidentialité, cliquez ici.