Plainte contre le vaccin Gardasil à la mort aux rats : exigez la vérité !

« Marie-Océane a perdu la vue et l’usage de ses jambes… elle garde des séquelles importantes sur le plan nerveux ».

Marie-Océane est une jeune femme de 18 ans à peine. Après avoir été vaccinée contre le cancer du col de l’uterus, elle a déclaré en 2011 une sclérose en plaques. Elle vient de porter plainte contre Sanofi Pasteur MSD et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) pour des effets secondaires liés au vaccin Gardasil utilisé contre le cancer de l’utérus.

Sans votre aide et sans une médiatisation intense, son combat est sans doute perdu d’avance : la plainte a été annoncée hier, dimanche 24 novembre… et il n’a pas fallu une heure pour que la grande machine des lobbies se mette en route, même un dimanche. Aussitôt, l’ANSM et Sanofi Pasteur ont démenti avec la dernière vigueur tout lien entre leur vaccin, le Gardasil, et la maladie de Marie-Océane.

Le jour même, au journal de 20H, qu’elle n’a pas été ma surprise d’entendre le docteur André Dhalab, de la « Direction médicale » de Sanofi-Pasteur, nier en bloc devant des millions de téléspectateurs :

« Il faut le dire tout de suite, il n’y a aucun lien entre Gardasil et ce cas de sclérose en plaques ».

Et pourtant, en juin dernier, la Commission de conciliation et d’indemnisation des accidents médicaux a conclu au « lien de causalité entre le vaccin et la pathologie » de Marie-Océane.

C’est contre de tels procédés que nous avons lancé, jeudi dernier, notre pétition contre le Gardasil et les vaccins dangereux :
« Ne laissez pas votre médecin vous injecter de la mort aux rats ».
Car oui, le Gardasil contient de la mort aux rats!

Avec déjà plus de 44 000 signatures au moment où j’écris ces lignes, votre engagement prend de l’ampleur.

Vous ne pouvez rester insensible au combat de Marie-Océane contre une administration toute entière et un groupe pharmaceutique mondial! Tout va se jouer dans les jours qui viennent. Vous pouvez être sûr que l’ANSM et Sanofi-Pasteur mettront tout en œuvre pour que la plainte soit rejetée, ainsi que les dizaines d’autres en préparation.

C’est maintenant qu’il vous faut soutenir Marie-Océane et toutes les victimes de vaccinations abusives ! Alors, si vous ne l’avez déjà fait, plus que jamais, signez notre pétition (lien cliquable) contre le Gardasil et les vaccins dangereux.


Ne laissez pas votre  médecin vous injecter de la mort aux rats !
Partagez-là sur Facebook, envoyez-là à tout vos proches, vos familles, vos amis pour qu’ils ne soient pas pris au dépourvu lors d’une vaccination dont ils ne connaissent pas les risques réels.

Faites circuler cette pétition pour faire pression sur les pouvoirs publics, obliger la presse à tendre l’oreille et finalement faire la lumière sur les risques et bénéfices réels des vaccins pour votre santé.

Avec tout mon dévouement,
Augustin de Livois,
Président de l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle

 

PS: Si la vidéo ne fonctionne pas sur votre ordinateur, utilisez le lien suivant: https://ipsn.eu/petition/vaccins


8 réponses à “Plainte contre le vaccin Gardasil à la mort aux rats : exigez la vérité !”

  1. Evzonas dit :

    C’est inadmissible! Il faut agir!

  2. Bonjour, depuis le lancement du vaccin contre le cancer du col de l’utérus, de trop nombreux cas nous ont montré les dangers de ce vaccin, décès dans les heures qui ont suivi le vaccin, handicap graves…Quand va-t-on arrêter de faire passer le profit avant la santé!!!
    Il faut savoir que toute maladie est un symptôme que le corps nous envoie pour nous demander de nous réajuster, pour nous montrer que nous ne nous écoutons pas assez, ce n’est donc pas un simple vaccin qui aidera à faire face à ce genre de maladie et même à beaucoup d’autres.
    Pour se « protéger » de toute maladie (mal a dit), c’est d’être le plus possible à l’écoute de notre corps, de le respecter en ayant une alimentation saine, un minimum d’exercices physiques, une bonne oxygénation, apprendre à gérer le stress et les évênements « forts » en émotions, vivre dans un environnement sain avec le moins d’ondes (gsm, wifi…) que possible et enfin, veiller à avoir en systhème immunitaire en parfaitre santé par l’apport de compléments alimentaires si besoin dans les périodes plus à risque.

    Il y a tellement de facteurs qui entrent en jeu dans le cadre d’une maladie qu’il est enfantin de croire qu’un simple vaccin pourra nous prémunir de quoique ce soit…Je ne suis plus vaccinée depuis plus de 10 ans et me porte à merveille alors que quand je me faisais vacciner, à chaque fois je présentais fièvre, oedème et même paralysie de plusieurs heures dans la zone où le vaccin avait été injecté (vaccin de l’hépatite), tétanos…

  3. Bertin dit :

    Il est évident que nous servons de cobays, combien d’entre nous en sortirons saints et saufs ! pour moi, c’est une mort programmée à notre insu et c’est très grave ! une véritable honte il faut que cela cesse !!!!!

  4. Cathy dit :

    Bonjour!

    Je cherche la page contact pour vous communiquer une info capitale…Merci de m’envoyer un mail?

    Bien à vous

    Cathy

  5. il faut arreter de croire que tout ce qui se fait et est prescris pour les maladies n’est que pour notre sante . Ce qui compte pour les grands groupes pharmaceutiques , c’est d’engranger beaucoup d’argent grace à d’autres groupes qui eux nous distribuent ces maladies .Dans les annees à venir le nombre de malades va exploser , et ce dans tous les domaines ,donc enormes profits en vue .

  6. Bonjour, ma fille avait 14ans quand j ai décidé et sur le conseil de mon médecin de la vacciner contre le cancer de l utérus en trois injections gardasil quelques mois après de violentes douleurs au ventre se sont manifestées on me disait que c était frequent a cet âge gynecologiquement parlant plus les mois passaient plus la douleur s installait en plus des diarrhées (24 par jours )a 18ans nous avons réussi a avoir un diagnostic maladie de crohn .tous les traitements ont échoues sauf un anti tnf traitement qui baisse ses immunités car maladie auto-immune . Quand j ai parlé du gardasil au gastro en lui disant que sa maladie a débuté après la troisième injection il m a envoyé balader et la vous vous trouvez devant un mur et rien a faire on ne veut pas m entendre je suis désespérée. Aujourdhui ma fille a 23 ans le traitement lui convient sauf qu après un frottis on lui a décelé un papillona virus ????????????comment cela est il possible je suis révoltée et ouiii moi aussi je le cris haut et fort le gardasil est un poison qui ne sert a rien si ce n est que de déclencher des maladies mortelles pour nos filles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Pour consulter notre politique de confidentialité, cliquez ici.