Les dangers d’une médecine autoritaire – Grande Conférence à Namur!

« Les médecins sont de moins en moins libres de choisir la façon dont ils veulent exercer leur médecine en leur âme et conscience et selon leurs propres expériences, non en se soumettant à des normes imposées ». Le constat du Dr Delépine (citée par Sylvie Simon dans son livre ordre et désordre) est de plus en plus partagé par de nombreux médecins et thérapeutes. Ils se trouvent confrontés à une médecine protocolaire fondée sur une science statisticienne importée directement des Etats-Unis où les lobbys pharmaceutiques règnent sans partage sur le système de santé.

Certes cette tendance existe depuis Pasteur et l’avènement de la médecine médicamenteuse. Mais les excès se multiplient d’années en années et les autorités peinent à étouffer les scandales à répétition qui, chaque fois, ébranlent un peu plus un système à bout de souffle. Médecines alternatives sévèrement encadrées, voire interdites, médecins privés de toute autonomie, médicaments dangereux circulant sur le marché… la liste des maux du système est longue.

Initiative Citoyenne et L’IPSN vous proposent de faire un point sur ces sujets. Nous co-organisons une grande conférence sur le thème :

 « Vaccins, cancers etc. : les dangers d’une médecine autoritaire »

 Nous vous donnons rendez-vous le 29 Novembre 2013 au Palais des Congrès de Namur (Auditorium Ferdinand Rops), Place des Armes 1 à 19 heures. (Inscriptions)

Voici l’affiche : https://ipsn.eu/wp-content/uploads/2013/08/AFFICHE-CONFERENCE-29-NOVEMBRE-2013.pdf

N’hésitez pas à la diffuser autour de vous ! Et voici le programme :

19h00 :

Introduction Initiative Citoyenne/IPSN

19h10-21h00 :

Dr Didier Tarte, Spécialiste des vaccins

« Désinformation & scandales vaccinaux »

Dr Nicole Delépine : Pédiatre et Cancérologue

« L’organisation totalitaire du traitement du cancer en France et les conséquences pour lespatients. »

Dr Edouard Broussalian, médecin homéopathe :

« La pensée unique d’une médecine de masse. »

21h00

Echanges avec le Public

Pour vous inscrire, cliquez ici.

 

 


15 réponses à “Les dangers d’une médecine autoritaire – Grande Conférence à Namur!”

  1. […] La conférence aura lieu à Namur le 29 novembre 2013 au Palais des Congrès (1 place des armes) à 19h30. Elle est organisée par l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle avec l’association Initiative Citoyenne.  […]

  2. Olá gostei duque li, gostaria de estar lá para ver e ouvir A conferência que será realizada em Namur 29 de novembro de 2013, no Palais des Congrès, mas é me imposivel mas sei que vai correr bem os meus cumprimentos.
    Até breve.

  3. Struyven dit :

    R.I.P. chère Madame pour tout le bien que vous avez accompli. Nous refusons une médecine autoritaire. Chacun est libre de se soigner comme il l’entend. Tout n’est toujours qu’une question d’argent et il ne faut pas dire que vous agissez pour notre bien être et pour nous protéger. Des charlatans il en existera toujours et votre rôle devrait être, après une enquête sérieuse, de les démasquer en les dénonçant, uniquement.
    Vous souffrez d’un autoritarisme déplacé mais peut être très fructueux !!!

  4. C’est avec une grnde émotion que je lis votre annonce, nous les français perdons une Trés grande dame, grande scientifique, courageuse dans ses dénonciations du lobby pharmaceutique.

    Quelle soit bénie pour tout ce qu’elle a fait pour les malades.
    Monique Reinle

  5. Pour une meilleure information sur les médecines dites « douces »

  6. piron dit :

    qu’est-ce encore que cette invention d’une médecine autoritaire, encore une bêtise qui nous vient des USA, laissons aux médecins le droit d’exercer leur métier librement, ils ont fait des études longues et difficiles et n’intervenons pas dans leurs diagnostiques, je me demande si cette tendance d’autoritarisme ne viendrait pas des grosses firmes pharmaceutiques !!!! voilà mon opinion

  7. lecuyer dit :

    merci pour tout ce que vous avez fait

  8. MARGOT dit :

    Un hommage pour l’ immense travail de recherche et d’information ,que vous avez accompli sans relâche..

  9. thiernagand n dit :

    puissions nous poursuivre dans cette voie ….

    merci pour votre dévotion

  10. Julie dit :

    En réponse à « Piron » 12 novembre: Je suis totalement d’accord avec son commentaire! Les médecins ont fait de longues étude et ce chalatanisme des abus sur les médecines dites « douces » me fâchent.C’est une exploitation soit de la bêtise humaine, de doux rêveurs, de naïfs en quête d’assistanat.Si l’on n’est pas malade et que l’on a de l’argent à perdre tout va bien.Mais de grâce la médecine traditionnelle vient au secours du vrai malade.J’ai vu mourir des ami(e)s dont avait bourré le crâne en les orientant vers des « gourous » s’improvisant « thérapeute »…Les vaccins sont nécessaires et depuis qu’ils existent bien des vies humaines ont été sauvées.La conférence à lieu à côté de chez moi…Ou j’y vais et j’interviens mais il vaut mieux que je brille par mon absence et ne pas rencontrer des naturopathes pâles et pas coiffés (le peigne, c’est pas bon non plus, la joie pareil, la bonne humeur pas au rendez-vous…)Quand on porte une telle foi il faut faire des adeptes et…ça rapporte!

    • ipsn dit :

      Bonjour,
      Nous serions ravis de vous comptez parmi nous et vous verrez que nous sommes capables d’être accueillants, chaleureux, réfléchis et d’argumenter!
      Détrompez-vous d’ailleurs, nos conférenciers sont des médecins et ils ne sont pas les seuls scientifiques à s’inquiéter de certaines dérives du système… Tout le monde s’accorde à dire que la médecine conventionnelle a apporté et apporte encore des solutions non seulement valables mais parfois indispensables aux patients. La question est : faut-il pour autant supprimer tout le reste? Et entre deux traitements valables, faut-il nécessairement choisir celui qui donne des effets secondaires fût-il plus rapide ? On peut aussi se demander si pour deux personnes (différentes par définition), il faut le même traitement? Autant de questions que se posent nos conférenciers et auxquels ils apportent de très belles réponses. On peut ne pas être d’accord mais il serait très dommage que ces voix ne puissent pas s’exprimer! Bonne journée.

  11. Boils Pascal dit :

    Il est grand temps de se réunir!!
    La santé est un droit et malheureusement nos politiciens font du clientélisme égoistement.
    Temps que nos fonds de recherche scientifique seront sponsoriser par l’industrie (les fournisseurs de métaux lourds et big Pharma) ,il y aura toujours des normes (corrompue) qui protègeront ces dangereux poisons.
    Aujourd’huis notre medecine autoritaire à bien prouvée quelle est en fait incapable de gèrer seul et que les résutats sont aujourd’huis désastreux avec beaucoup plus de cancers maintenant mais « taisez vous,ons gâgne de l’argent »
    Ce qui est très intéressant de savoir à l’heure d’aujourd’huis ,c’est que big pharma à gâgner beaucoup d’argent pour empoisonner le pubique et maintenant nos caisse social déjà trop couteuse pour notre pays devrons encore payé pour réparer les dégâts comis par les fautes de l’industrie chimique et de big pharma
    Bien évidement qu’il faut en urgence revenir à des méthode plus naturel.
    Un medecin qui à du respect de sa propre personne doit absolument réagir contre cette autorité criminel.
    Patient ou client,il faut est clair avec le public,pourquoi rester mentir,cela coûte aussi beaucoup trop cher à notre état!!

    Bien à vous

    Pascal Boils

  12. heraif fatiha dit :

    c’est parceque nous sommes libre; que devant de telle monstruosité notre devoirs est de réagir et agir.

  13. […] du mal. Mais on peut noter quelques surprises. Les vaccins et les médicaments d’abord, et vous avez tout intérêt à vous soigner autrement (vous verrez la note en fin de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Pour consulter notre politique de confidentialité, cliquez ici.