Y a-t-il des effets secondaires aux vaccins ?

Chère amie, cher ami,

Début janvier, un homme est mort à Miami, 16 jours après avoir été vacciné.

C’était un médecin, le Dr Gregory Michael, gynécologue obstétricien de son état.

Il avait 56 ans, était en pleine forme, et n’avait pas de maladie connue.

L’autopsie a révélé qu’il serait décédé d’une hémorragie interne. Il aurait souffert d’une thrombocytopénie sévère. C’est-à-dire que brusquement les plaquettes de sang auraient chuté.

Cette situation rend la cicatrisation plus difficile et augmente le risque de saignement. L’information a été rapportée par CNN1.

On n’en sait pas beaucoup plus.

Cette affaire n’a pas ou peu, à ma connaissance, été relayée par les médias français.

L’épouse du médecin est persuadée que le vaccin est directement responsable de la mort de son mari qui était, selon elle, en “bonne santé” et “pro-vaccins”.

Elle aurait ajouté que le vaccin n’était peut-être pas “bon pour tout le monde”.

Réaction des autorités sanitaires américaines 

Le Centre des maladies infectieuses américain, le CDC, qui est l’une des administrations les plus puissantes au monde, a tout de suite réagi.

L’administration a d’emblée rappelé que les cas d’allergies aux vaccins contre les coronavirus sont extrêmement rares.

L’une des hauts responsables de cette organisation, le Dr Nancy Messonier, a expliqué qu’il y avait plus avantage à vacciner qu’a laisser le virus SAR Cov-2 sévir.

Il n’y aurait, pour l’instant, que 11 cas d’anaphylaxie (1,2) pour ce vaccin qui aurait été distribué à plus d’un million de personnes.

En clair, le CDC minimise les faits et estime que cette personne n’a pas eu de chance.

Et les fabricants ?

Pfizer et BioNTech, à qui l’on doit le vaccin, ont réagi via un communiqué cité par l’article de CNN.

Pour eux, il s’agit d’un cas “inhabituel de thrombocytopénie”. Ils affirment vouloir mener une enquête et rappellent que le lien avec le vaccin n’est pas établi.

Prudents et cyniques, ils disent aussi que durant cette campagne, il va y avoir des effets secondaires et des morts que l’on voudra attribuer au vaccin alors qu’il n’y aura pas de lien.

La formule du communiqué est assez alambiquée mais on en déduit qu’ils sous-entendent que tout décès ou tout effet secondaire survenant concomitamment à la vaccination risque de leur être imputé alors que cela peut venir d’autre chose.

Ce type d’assertion ressemble à un début de défense devant un tribunal.

Et il n’est pas impossible que cette affaire ne finisse devant les juges, même si la famille du défunt n’a rien annoncé en ce sens.

D’autres décès potentiellement liés au vaccin ont eu lieu dans le monde, notamment en Suisse et en Israël3.

À chaque fois, les autorités de santé et les laboratoires pharmaceutiques tiennent le même discours : le lien n’est pas établi et les effets secondaires peuvent arriver même s’ils sont rares.

Une anecdote sur les effets secondaires vaccinaux, qui n’ont rien d’anecdotique…

Cela me rappelle une discussion que j’avais eue à l’époque avec un responsable d’une association de victimes des effets secondaires des vaccins.

Elle m’avait dit que des personnes contactaient l’association lorsqu’elles étaient concernées par cette situation minoritaire.

Quand elle rencontrait ces personnes, elle leur disait “pourtant vous étiez au courant que ces effets secondaires pouvaient se produire”.

À chaque fois les gens étaient surpris et juraient que non.

Elle leur rappelait alors que ces effets sont généralement détaillés sur les boîtes de vaccins et que leur médecin aurait dû leur redire que cette possibilité existait.

C’est une obligation légale que les firmes pharmaceutiques respectent scrupuleusement.

Mais les médecins ont peur. Et le nombre de victimes est faible.

Et les administrations et les médias minimisent sciemment et systématiquement les faits.

Alors si un jour, il vous arrive d’être comme le Dr Gregory Michael, c’est-à-dire celui ou celle qui n’a pas de chance, d’être la personne sur 1 million qui a subi un effet secondaire grave, ce jour-là vous saurez que l’industrie pharmaceutique a bien pensé à vous.

Elle a eu la délicatesse de vous prévenir, avant, sur la boîte.

Lors du procès que vous intenterez, elle aura sans doute l’indélicatesse de vous le rappeler.

Les vaccins, comme tous les dispositifs humains, ne sont pas sûrs à 100%.

Ils leur arrivent de faire des victimes. C’est rare, mais cela existe. Et ce n’est pas toujours pour les autres.

Il en est de même pour les maladies et les virus. Elles peuvent arriver à n’importe qui.

Le tout est donc d’agir en conscience, et de faire la part des choses entre les bénéfices d’un traitement et les risques que l’on prend.

  • C’est pour cela qu’un vaccin ne devrait jamais être obligatoire.
  • Et c’est pour cela que c’est une bonne chose que les vaccins existent.

Pour ceux qui ont peur des maladies, il y a les vaccins.

Pour ceux qui ont peur des vaccins, il y a la liberté vaccinale.

Les victimes, hélas, nous rappellent que cette dernière n’est pas un luxe mais une nécessité.

Naturellement vôtre,

Augustin de Livois

 


19 réponses à “Y a-t-il des effets secondaires aux vaccins ?”

  1. Isabelle Bindner dit :

    Bonjour, mon allergologue français disait que je suis allergique à tout sauf aux cailloux. En effet, après les test, toute la face interne de mon bras était gonflée. J’ai tout essayé depuis les antihistaminiques qui m’abattaient plus qu’ils ne me soulageaient, jusqu’à la phytothérapie chinoise en passant par la kinésiologie, l’acupression, les massages chinois et bien sûr l’homéopathie, etc pendant des années pour essayer de trouver un peu de confort dans mes journées aux allergies devenues alimentaires. Et puis on a fini par découvrir que, en plus des céréales et de la moisissure, je suis allergique au pollen de bouleau qui couvre de nombreux légumes. Je ne mangeais plus que des fruits, des courgettes, des amandes, de la viande et du poisson. Alors j’ai accepté avec réticence mais l’espoir d’un confort de vie, la désensibilisation au pollen de bouleau. Après la première injection j’ai commencé à avoir mal au dos toutes les nuits. Après la deuxième injection, un rhumatologue a confirmé que j’avais développé de l’arthrite. J’ai tout arrêté. Depuis 6 mois j’ai une capsulite à l’épaule droite alors que l’endroit de la piqûre me démange encore et je peux manger encore moins de choses qu’avant au risque de ne pas dormir de la nuit, tordue par les douleurs dans mon dos. Je regrette amèrement d’avoir accepté la désensibilisation… une sorte de vaccin et n’ai bien entendu pas l’intention de me faire vacciner…

  2. BISCEGLIA Kathy dit :

    Merci de votre newsletter. Je suis quant à moi totalement contre les vaccins et encore plus contre celui pour le covid 19
    Quel est le recours que nous ayions en cas d’effet secondaire grave ?
    Merci de votre retour
    Bien cordialement

    • DUBOIS dit :

      vous avez absolument bien raison.
      Trop de suspicion sur les tests de validité de ses vaccins mis sur le marché mondial trop rapidement.
      De plus le cours des actions des laboratoires pfizer biontech aztraseneca et autres ont vu leurs cours augmentés avec les surenchères médiatiques sur les « dites performances » de ces vaccins.
      De plus il n’y a aucun « suivi » puisque vaccin nouveau donc c’est réellement « l’inconnu » pour celui qui se fait vacciner.

  3. Adriano Boremanse dit :

    Totalement contre les vaccins aussi, tous et tout le temps. Il faut aller lire Dissolving Illusions de Suzanne Humphries pour connaitre l’histoire des maladies et des vaccins. C ‘est une arnaque de A à Z

    https://www.dissolvingillusions.com/

  4. Axelle L. dit :

    Bonjour,
    j’ai un fils de 2 mois qui devrait normalement subir les 8 vaccins obligatoires à cet âge selon le calendrier vaccinal…Il n’a que 2 mois et il faudrait le vacciner notamment contre l’hépatite B et lui injecter au passage les sels d’aluminium…
    Cette vaccination est obligatoire. Comment faire pour y échapper ? Avez-vous dans votre réseau des médecins pouvant nous aider ?
    Merci.

  5. HAUDUC dit :

    Bonjour,
    Il me semble que nous ne pourrons porter plainte auprès de ces laboratoires pharmaceutiques… Je vous adresse un lien du journal Mediapart qui informe que ceux-ci ont tout fait pour ne pas avoir de responsabilité au cas où il y aurait des problèmes avec leur vaccin… Si cela peut vous être utile.
    Cordialement,

  6. DUBOIS dit :

    ¨Personnellement ma décision dès le début de la pandémie est un NON CATEGORIQUE AU VACCIN, car dans votre article stipulé sur le médecin américain, la preuve en est bien qu’il y a effectivement eu des effets secondaires. Puisque ce médecin de 56 ans avait une FORME EXEMPLAIRE et que ce dernier est décédé quelques jours après l’injection il y a (a mon avis) UN REEL LIEN DE CAUSE A EFFET.
    De toute facon comment peut il en etre autrement?
    Un vaccin découvert et commercialisé moins de 1 an depuis l’apparition du virus covid19 est SUSPECT. Personne ne vous informe en plus et personne ne le demande aussi la COMPOSITION DU VACCIN? Je trouve tout de même l’information capitale. Sachant qu’un vaccin comporte une dose maximale D’ALLUMINIUM NOCIF POUR LE CORPS. Et enfin toutes les maladies du style EBOLA ou même SIDA qui font hélas des ravages dans des zones du monde, ces maladies connues depuis des années n’ont fait état d’AUCUN VACCINS TROUVES.
    Pour moi, donc ces vaccins dit « anti-covid » ne m’inspire aucune confiance. Je vois bien se profiler surement le plus gros « SCANDALE » de ce 1/4 de 21ème siècle sur la santé mondiale. Dans ces conditions énumérées je n’ai AUCUNE CONFIANCE DANS CES VACCINS.
    Ayant une bonne santé (pour le moment) je continuerai de privilegier UNE BONNE FLORE INTESTINALE, la VITAMINE C et surtout D (soleil, poisson gras) des fruits et légumes pour conserver une immunité correcte qui je pense est la BASE pour résister au virus. PRIVILEGIER LA SANTE AVEC LE NATUREL, les HUILES ESSENTIELLES ou L’HOMEOPATHIE. Pas de vaccin et encore moins des médicaments qui détruisent vos organes .

  7. Cath. D dit :

    Bonjour,
    j’apporte mon petit témoignage concernant le vaccin contre la variole (ne date pas d’hier !). A l ‘époque (en 1966 ou 67), j’ai été vaccinée contre la variole, j’avais moins de 1 an. Les jours qui ont suivi, j’ai développé un eczéma terrible sur mes bras (témoignage de mes parents). Les médecins ne pouvaient me soulager et mes parents étaient désespérés de voir mes bras en sang à cause des démangeaisons que je grattais. Aucun médecin n’a réussi à me soigner, j’ai eu la chance d’avoir des parents ouverts à d’autres techniques alternatives. C’est un magnétiseur qui m’a soignée, grand merci à lui !!!
    Alors je veux bien croire que les vaccins soient utiles mais il est indispensable de mesurer le bénéfice/risque de cette administration. J’ai régulièrement eu des réactions suite aux tests du BCG (infection aux bras), au dt polio qui me provoquait de grosses fièvres avec douleurs dans le dos pendant 2 jours à chaque fois.
    Donc je suis contre l’obligation de vacciner.
    Personnellement, je préfère prendre le risque d’être malade naturellement que d’être infectée par une substance injectée dont on ne connaît pas le risque.
    J’ai écouté plusieurs témoignages de médecins dont la généticienne Alexandra Henrion Caudes au sujet du vaccin ARN qui est administré aujourd’hui. Il peut avoir des répercussions inconnues qui vont toucher l’ADN donc notre patrimoine génétique. Et là, je dis STOP ! A force de jouer aux apprentis sorciers, ne risque-t’on pas de générer des catastrophes ?
    Ça reste mon expérience personnelle et je respecte le choix de chacun.
    Il est essentiel de connaître la liste des molécules et substances qui composent le vaccin pour être libre de dire en conscience oui ou non, il s’agit de notre corps dont personne n’a le droit de maltraiter …
    Je suis pour la prévention dont on ne parle pas et le droit aux médecins de prescrire pour soigner.

    Belle soirée

  8. Moulin CHRISTIANE dit :

    bojour,
    Avec notre société « bourrée » de fakesnews, nous(JE) sommes extrêmement perplexes face toutes ces nouvelles contradictoires. A savoir , masque oui non, maintenant que les masques desupermarché sont en trop grand nombre, il faut les vendre… alors , on nous dit qu’ils ne protègent pas . Que faire ?
    d’autre part, vaccin ou pas vaccin. on ne nous informe pas assez sur les ehhets secondaires, conséquences détournées dus à ces vaccins . souvenons -nous des vaccins contre l’ hépatite B et sa conséquence probable de contracter la sclérose en plaque. nous sommes tous des otages de la sur ou/mal information.
    qu’en pensez-vous ?
    Cordialement

  9. Vik dit :

    J ai de eczéma qui s est déclenché à 3 mois après les premières vaccinations . Le bcg 4 fois négatif.
    ?? Le vaccin COVID m inquiète. Il y a du Polyéthylène glycol 400 (PEG400) dans la composition du vaccin . C est un silicone utilisé dans beaucoup de produits pour cheveux par les industriels.il peut provoquer allergie et dermatite. Interdit dans la cosmétique bio. Je n utilise aucun cosmétiques depuis de années. J espère que des dérogations officielles seront possibles et que l obtention d un certificat sera possible.

  10. Sonny dit :

    Bonjour,
    pour info,
    Sur le site de l’Union européenne, vous pouvez consulter la
    Base de données européenne des rapports d’effets indésirables susceptibles d’être liés à l’utilisation de médicaments
    EudraVigilance
    http://www.adrreports.eu/fr/search_subst.html#
    Cliquer sur C
    Aller à Covid
    4 vaccins sont référencés
    Cliquer sur l’un des vaccins
    Cliquer sur l’onglet sur la droite en haut
    Number of individual cases for a selected reaction
    Sur la gauche dans le menu déroulant sélectionner
    General disorders and administration site conditions
    À l’intérieur de chaque groupe d’effets indésirables, tous les sous-groupes d’effets indésirables.
    Malheureusement les données ne sont ni exprimées en % ni synthétisées.
    Il faut faire le calcul soi-même.

    (Si besoin, un tutoriel explicatif ici (à lire à partir de la seconde 43)
    https://reaction19.fr/reaction19/etudes-statistiques/tutoriel-acces-et-elaboration-excel-des-donnees-eudravigilance/

    Par exemple, pour le laboratoire Pfizer, leur injection appelée Tozinameran :
    http://www.adrreports.eu/fr/search_subst.html#
    Cliquer sur C
    Aller à Covid
    Cliquer sur
    COVID-19 MRNA VACCINE PFIZER-BIONTECH (TOZINAMERAN)
    https://dap.ema.europa.eu/analytics/saw.dll?PortalPages&PortalPath=%2Fshared%2FPHV DAP%2F_portal%2FDAP&Action=Navigate&P0=1&P1=eq&P2= »Line Listing Objects ». »Substance High Level Code »&P3=1+42325700

    Cliquer sur l’onglet sur la droite en haut
    Number of individual cases for a selected reaction
    Sur la gauche dans le menu déroulant Reaction Groups sélectionner par exemple
    General disorders and administration site conditions
    En bas à droite dans le graphique on peut lire au 09/10/21 Fatal 3 649

    Cordialement,

  11. Pardon dit :

    une de mes connaissances ,obligée de se faire vacciner car secrétaire dans un cabinet d ophtalmo a déclaré une phlébite alors qu elle n a aucun problème de santé et une toux incessante lui pourrit la vie(elle ne voulait pas se faire vacciner mais en a eu l obligation sinon elle perdait son travail)

  12. Cheglibi dit :

    Bonjour,
    Ce qui est ahurissant et effrayant à la fois concernant cette newsletter c’est qu’aucun
    Personnel médical ou soignant , ne nous dit les effets secondaires que cela peut entraîner au moment de l’injection, ce qui nous laisse dans l’ignorance totale et dans un asservissement total , sans pouvoir accepter ou pas ces injections. Notre liberté de choisir étant sous contrôle et sous menace indirecte.

  13. Polonini de Vignier dit :

    Bonjour,
    Vous employer le terme vaccin ?
    Sans compter le graphène qu’il y a dedans si ma mémoire est bonne, et sans compter le reste pour ne pas donné de précision…. J’appellerai plutôt cela une injection.
    Ici chez nous on peut être invité à aller dans un centre de vaxx, dire que l’on n’a pas envie de’etre vaxx mais alors c’est le reste qui vous tombe dessus à savoir une contribution de la part de quelqu’un c’est-à-dire « nous » afin de contribuer à la protection des autres ou quelque chose comme ça je n’ai pas très bien compris mais toujours est-il qu’hier,Dimanche, à Bruxelles Capitale,il y a eu une vague – c’est le cas de le dire !- de protestations de plus en plus courantes.
    Je ne considère plus ce pays comme étant rien d’autre d’un pays totalitaire malheureusement la démocratie nexiste de moins en moins.
    Que dire alors du personnel soignant qui dans quelques temps pour avoir de symptômes indésirables ?
    Au mois d’août, j’allais à un enterrement….quelle ne fut pas ma surprise d’entendre ma nièce me dire que j’étais dangereuse car je pouvais être une asymptomatique qui pouvait infecter les autres !!!!
    Ce à quoi j’ai répondu que je n’avais peur de rien que je n’avais absolument rien et pour détendre l’atmosphère, et comme il faisait beau, nous sommes donc restés dehors…

    . Les autres ne m’ont pas fait de remarques sauf un de mes neveux…. Qui me demanda pourquoi je ne m’étais pas faite vaxx… Lorsque l’on sait quand notre du graphène il y a aussi des extraits de rein d’avorton,j’appelle ça des adjuvants gravissimes: des enfants innocents qui n’ont pas demandé à être assassinés par l’avortement,sans compter le reste.
    Vous constaterez que dans les nouvelles et les médias, jamais on ne parle des adjuvants mais alors jamais, jamais, jamais …… De plus plus personne ne comprend le comité de concertation qui se tient de plus en plus souvent et maintenant plus personne n’est d’accord avec personne…..
    De plus si maintenant les médecins mettent la condition suivante ( enfin certains) »si vous n’êtes pas passer par la case vaccination moi je ne vous soigné plus) je connais le cas ici bonhomme de bientôt 74 ans qui a dû subir l’ablation de la thyroïde il y a quelques années donc il suit un traitement lourd et bien son docteur lui a dit » Pas de vaccin? Alors plus de traitement ! »
    Et cet homme a un cancer donc si il ne suis plus son traitement il peut y rester, bien entendu ce traitement lourd a des conséquences parfois désastreuses tel que migraine à répétition fatigue et cetera pourquoi voulez-vous que en plus il doit se faire vaxx puisqu’il est déjà en mauvaise état et seul de surcroît, dans une maison à moitié habitable.
    Donc il a été forcé d’accepter Johnson Johnson et bien entendu il a eu des effets secondaires c’est sans arrêt fatigué( supplémentaire),…. Il a malheureusement pas eu le choix j’appelle ça tout simplement du chantage.
    Voilà mon ressenti et ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres …..
    J’ai maintenant le personnel soignant » tombe malade » à cause d’une composition dans on n’a même pas de recul, cela fait 2 ans qu’on ne nous demande non seulement pas notre avis et que le varie en qui vient de débarquer est un mélange de grosse grippe …. Bon maintenant c’est vrai comme tout le monde j’admets qu’il y a des morts mais pourquoi laisser des cancéreux dépérir, ma propre fille avait rendez-vous pour son cœur ( encore un effets secondaires du vaxx,et un méchant ! » exactement pour un scanner et bien tout a été reporté en février alors que nous étions arrivés à l’heure !
    Dans tous malheur il y a que moi qui une petite chance avec ma DMLA parce que jamais mon médecin ne m’a demandé si j’avais été injectée ( il s’agit parfois de mettre une solution spéciale dans le blanc de l’ œil pour éviter un amas veineux près de la rétine….. Et bien figurez-vous qu’il y avait des policiers au premier étage où je me trouvais je me suis demandé un quart de seconde si on allait me poser une question concernant le fameux CST!
    Je suis profondément attristée de voir cet état de choses je ne suis pas la seule.., lorsque vous voyez tout ce qui se passe en Allemagne, en Australie c’est encore pire et bien entendu en France….
    Les exemples je pourrais vous en citer des tas avec tout ce que j’ai lu consciencieusement.
    Il ne heureusement pas question d’être vaxx obligatoirement mais alors bien entendu c’est du chantage sans compter il faut contribuer donc d’une part on augmente les malades et d’autre part on appauvrit la population !
    Le jour où quelqu’un de courageuse tu pourras dire à la télévision en quoi consiste les adjuvants…. j’attends…. À moins que le citoyen lambda pose la question en public ou dans une émission de télé, je crains fort que cela ne soit jamais dit….oui comme disait Napoléon Macron » on est en guerre » maintenant c’est en France qu’il y a la guerre et cela dégénéra en guerre civile je vous le promets…. Entre de la petite Belgique d’ici combien souvent le sud ne s’accorde plus avec le Nord…. Que reste-t-il de ce petit pays qui était bien tranquille avant ? Plus grand-chose.

  14. johnny brasseur dit :

    Il y a eu sans doute plus que 11 décès liés aux vaxxins. Essayez de passer votre curiosité sur le site de l’ansm (Europe) qui est une référence ou celle du vaers(usa). C’est sur que Pfizer et consorts ne vont pas se tirer une balle dans le pied !

  15. Sylvain Compagnon dit :

    Bonjour, vous êtes très très loin d’une analyse complète de la situation…
    Récupérez les données officielles européennes au moins avant de distribuer une telle lettre.
    Sinon on a l’impression que vous êtes pour cette essai expérimental de phase 3.
    Mon frère pharmacien en est mort, 6 jours après injection du Moderna, à 54 ans. On sait maintenant que des lots sont plus ou moins dosés et variés. Je suis sincèrement déçu de votre message beaucoup trop léger et dangereux. D’autant que vous laissez à penser ici qu’il s’agit de vaccins ce qui est totalement faux. Il s’agit de thérapies à base d’Arnm normalement utilisées en dernier recours sur des patients.
    Cordialement et déçu
    S Compagnon

  16. Girard Hervé dit :

    Bonjour,
    j’ai reçu votre mail qui m’a interpelé , pour faire court, j’ai reçu ma deuxième injection il y a 15 jours, il y a 1 semaine je me suis coupé légèrement le doigt , un incident bénin, en général je cicatrise très vite , sauf que là, après 48H , je saignais toujours comme si j’étais devenu hémophile ! j’ai finis par cicatriser très lentement , et à ce jour , c’est à peine guéri !!

  17. Killeen dit :

    Il ne s’agit pas des décès très rares liés aux vaccins. En Royaume-Uni seul, les effets secondaires enregistrés sont énormément nombreuses et y sont inclus déjà plus de deux milles morts. Deux mille décès liés aux vaccins. Voici le lien aux data officiels du département de santé (MHRA) du gouvernement britannique qui le confirment https://yellowcard.ukcolumn.org/yellow-card-reports

  18. David Brewer dit :

    Les effets secondaires sont importants et nombreux: https://t.me/s/covidvaccineinjuries/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

* Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Pour consulter notre politique de confidentialité, cliquez ici.