Les grands moments de l’IPSN en 2018

Chère amie, cher ami,

Il y a quelques jours, j’ai eu l’occasion de vous souhaiter mes meilleurs voeux pour l’année 2019.

Vous pouvez les retrouver ici.

J’espère à nouveau que vous allez trouver de la joie tout au long de cette année.

Elle est nécessaire car elle nous donne de la force.

Et de force, vous et moi allons en avoir besoin.

Car, en cette année 2019, nous allons avoir de nombreux défis à relever.

Pour les comprendre, je vous propose une petite rétrospective de l’année 2018.

Janvier – Février 2018 : Vaccins obligatoires, aluminium et préparation du Congrès 2018

Il y a tout juste un an, le gouvernement venait de voter la loi de finances de la sécurité sociale de l’année 2017. L’article 34 de cette loi rendait obligatoire onze vaccins pour les enfants de moins de deux ans.

Les parents sont priés de se soumettre à cette obligation. À défaut, ils risquent la prison et une amende. Leurs enfants peuvent leur être soustraits et peuvent être exclus des crèches et des écoles.

La population réagit peu. Les députés ont validé le texte.

Aucun ne s’y est opposé.

Pourtant, ces vaccins obligatoires contiennent de l’aluminium toxique.

En 2017, nous avions saisi le Conseil d’État sur cette question avec Maître Bergel-Hatchuel, notre avocate.

Nous avons attendu une audience toute l’année 2018. J’espère qu’elle viendra en 2019.

J’espère que la plus haute autorité administrative de France aura le courage de prendre la décision qui s’impose : demander à ce que l’aluminium dans les vaccins – notamment obligatoires – soit remplacé par du phosphate de calcium.

De notre côté, nous avons renforcé notre dossier sur l’aluminium. Nous avons pris contact avec Le Pr Christopher Exley, spécialiste du sujet, que j’ai sollicité à ce moment-là pour qu’il vienne à notre Congrès de décembre 2018.

Janvier et février ont, du reste, été largement consacrés au programme du Congrès. Il faut bien un an pour préparer l’événement !

Mars – Avril 2018 : le printemps des herboristes !

C’est en compagnie des herboristes que nous avons vécu le printemps.

Le 6e Congrès des Herboristes a été organisé à Bayonne par le Synaplante, le syndicat des boutiques, présidé par Michel Pierre (Herboristerie du Palais Royal).

L’IPSN a participé à l’organisation et a bien profité de l’événement. Nous y avons notamment découvert les travaux remarquables de Marc-André Selosse sur les champignons.

C’est un botaniste à découvrir absolument !

Ce congrès a été l’occasion de rappeler trois choses importantes :

1/ Le métier d’herboriste est – hélas – toujours interdit en France. Il n’est pas reconnu et ceux qui le pratiquent, risquent des poursuites et de nombreux ennuis administratifs.

2/ Il est toutefois possible de s’en sortir en s’appuyant notamment sur la législation encadrant la vente des compléments alimentaires.

3/ Il existe une communauté courageuse d’herboristes qui porte la filière. Ils sont artisans, enseignants, pharmaciens parfois, ou paysans producteurs de plantes médicinales. Ils se sont formés auprès des écoles d’herboristes, ils sont organisés en associations, en syndicats etc. Sans eux, vous n’auriez pas accès à une filière plantes de qualité. Il faut les encourager !

Mai 2018 : les acupuncteurs se piquent d’aller à Lyon !

Avec le Centre Imhotep, nous avons organisé à Lyon un premier Congrès d’acupuncture.

C’était un événement magnifique pour lequel je remercie encore Jean Motte et son équipe.

Cela a été pour moi l’occasion de découvrir une autre approche de l’acupuncture. Nous avons notamment découvert les origines de cette médecine chinoise, ainsi qu’une partie de sa symbolique.

Ces deux jours ont été notamment l’occasion de parler de la maladie d’Alzheimer et de la problématique de la mémoire telle qu’elle est perçue en médecine chinoise.

Etaient réunis : Jean Motte, Cyril Javary, Fabrice Martinez, Marc Sokol, Marine Marconnet, Anaïs Languebien.

Vous pouvez retrouver les vidéos de l’événement ici.

Juin 2018 : les enfants d’abord !

En juin, nous nous sommes rendus en Belgique. Avec Bénédicte Van Craynest nous y avons organisé la journée “Santé de l’enfant, bien-être des parents”.

Cette journée a permis de faire le point sur une partie des maux qui touchent les enfants d’aujourd’hui : la pollution, les troubles variés (concentration, orthographe, hyperactivité, langage, comportement) auxquels ils peuvent être confrontés.

C’est un sujet essentiel pour l’avenir.

Le nombre d’enfants “à problèmes” a considérablement augmenté.

L’objectif de cette journée était de réunir des thérapeutes : nutritionniste, médecin, ostéopathe… qui travaillent au quotidien avec des enfants.

Grâce à eux, nous avons pu discuter des sujets suivants :

  • la fertilité ;
  • l’alimentation des enfants ;
  • l’accompagnement des enfants sujets à différents “troubles” ;
  • les allergies ;
  • la gemmothérapie pour les enfants ;
  • la pollution.

Vous pouvez retrouver les vidéos de l’événement ici.

Juillet – Août – Septembre 2018 : Votre santé vaut bien une Gazette !

Cela faisait un moment que nous y pensions !

À force d’organiser des congrès et des conférences, nous avons eu envie de vous proposer par écrit une partie du contenu des experts avec lesquels nous travaillons.

C’est chose faite !

Nous avons déjà eu l’occasion d’aborder les sujets suivants :

  • la diète méditerranéenne ;
  • stress et cancer ;
  • le mal de dos ;
  • la respiration ;
  • l’arthrose ;
  • le microbiote ;
  • les défenses immunitaires ;
  • les émotions.

Et ce n’est pas fini ! L’année 2019 s’annonce riche en dossiers, interviews, et cadeaux en tout genre.

Nous aborderons notamment les sujets suivants :

  • la phytothérapie et l’endobiogénie ;
  • la détox ;
  • les soins dentaires ;
  • l’accompagnement du cancer ;
  • le sport et la santé ;

Vous êtes près de 5000 à vous être abonnés. Un immense MERCI pour votre confiance.

Il est encore possible de prendre part à cette très belle aventure en vous abonnant ici.

N’hésitez pas à nous faire part, en commentaires de cet article,  des sujets que vous souhaiteriez que nous abordions dans la Gazette.

Cette revue, comme le reste, n’existerait pas sans VOUS. Et nous sommes heureux de pouvoir le construire AVEC vous.

Septembre – Octobre 2018 : Poids ? Et si on changeait de disque ?

Alors que le Congrès international de santé naturelle commençait à approcher dangereusement et à capter une bonne partie de notre énergie, nous avons tout de même tenu à vous faire découvrir l’approche atypique de Didier Panizza sur le poids.

Selon lui, et comme tous les élèves du Dr Jacques Moron, la question du surpoids n’est pas un problème de suralimentation mais de métabolisme.

On ne grossit pas parce que l’on se nourrit trop. On grossit parce que l’on ne brûle pas assez !

C’est le cas pour de nombreuses personnes qui, malgré une alimentation saine et de nombreux régimes, peinent à perdre du poids.

La solution est ailleurs.

Elle est dans la compréhension de son corps et de la cause du problème : est-ce une question hormonale, un problème de stress, un dysfonctionnement de l’intestin, du foie, etc. ?

Toutes les informations sur la formation que propose Didier Panizza sont à retrouver ici.

Le mois d’octobre a également été l’occasion de participer au congrès de l’AIMSIB, qui avait lieu cette année à Toulouse.

L’AIMSIB est une association qui fait un formidable travail de terrain, de réseau et d’information, dont je vous invite à consulter le site Internet ici.

Novembre 2018 : Pétition pour l’agriculture biologique

Vous le savez, depuis des années, nous soutenons les agriculteurs biologiques.

Lors de notre Congrès international de santé naturelle, pas moins de cinq conférenciers sont intervenus sur le sujet !

C’est un sujet crucial pour la santé, pour la planète, et sans doute plus profondément pour notre mode de vie.

Consommer bio, encourager les producteurs bio, faciliter l’organisation d’une transition vers le 100 % bio (si si, c’est possible !), c’est agir pour :

  • votre santé ;
  • celle de vos enfants ;
  • les écosystèmes ;
  • la production et la consommation locale ;
  • le lien social ;
  • la santé des animaux d’élevage ;
  • etc.

Or, depuis deux ans, les agriculteurs bio ne touchent plus leurs aides du gouvernement contrairement aux agriculteurs conventionnels qui, eux, sont payés par l’État sans aucun problème.

L’administration évoque un logiciel qui dysfonctionne…

Cela fait deux ans. Il serait temps que l’on change l’équipe informatique du ministère de l’agriculture. À moins, bien sûr, que le problème ne soit ailleurs.

C’est un scandale dont personne ne parle, ou si peu.

Nous avons lancé une pétition afin de sensibiliser le public sur le sujet et surtout pour débloquer cette fichue situation !

Il est encore temps de signer et de faire signer cette pétition que vous retrouverez ici.

Dans le même temps, nous avons relayé la démarche du collectif “Oasis Réunion” qui prône un changement radical pour l’île de la Réunion : le passage à une agriculture 100 % bio.

Chiche ?

Vous pouvez signer cet appel ici.

Décembre 2018 : 4e Congrès International de Santé Naturelle

Enfin, en décembre, nous avons vécu l’apothéose de l’année : notre grand Congrès International de Santé Naturelle qui, en 2018, s’est déroulé à Marseille pour la première fois.

Nous avons vécu des moments très émouvants avec les interventions du Pr Henri Joyeux, du Pr Chris Exley ou encore de Andrew Koutnik.

En tout, plus de 40 conférences ont été présentées, ainsi que de nombreux ateliers.

Vous étiez plus de 2000 réunis à Marseille.

Les premiers retours que nous avons du congrès sont très positifs.

“Un grand merci pour ce congrès, pour tous les intervenants passionnants que vous aviez conviés, et pour la très bonne logistique d’organisation.C’étaient vraiment deux jours exceptionnels.
Ma soeur est venue de Paris pour y assister avec moi et elle n’a pas regretté un instant de s’être déplacée pour cet événement.”

Chantale

 

“J’ai plaisir à vous remercier pour la qualité et l’investissement de tous les présentateurs, orateurs, conférenciers ainsi que toutes les personnes qui ont assuré la sécurité, l’organisation.
Pas de langue de bois, les choses sont dites, bien étayées scientifiquement et souvent avec désintérêt personnel, mais un bénéfice santé pour tous. Donc un contenu très riche en tous points.”

Odile

Nous travaillons à l’heure actuelle sur la retranscription vidéo qui devrait être prête d’ici quelques semaines…

Merci pour votre présence à l’événement !

Merci pour tous les messages de soutien que vous nous avez envoyés.

Merci pour cette belle année passée avec vous !

Vos envies pour 2019

L’année 2019 s’annonce combative.

C’est le signe des temps.

Le monde est dirigé par quelques grands groupes qui tentent de le formater selon leurs fantasmes, leurs peurs ou leurs intérêts.

C’est ainsi que l’on nous a imposé :

  • la vaccination obligatoire ;
  • la médecine conventionnelle, fondée uniquement sur la chimie et les études statistiques à l’exclusion de toute autre forme de médecine ;
  • les compteurs linky ;
  • le wifi partout ;
  • une agriculture conventionnelle destructrice des terres, des terroirs et des écosystèmes ;
  • une agro-industrie prédatrice ;

C’est ainsi qu’ont été exclus du champ de la santé :

  • l’herboristerie ;
  • le remboursement des remèdes homéopathiques ;
  • toute approche empirique de la santé ;
  • les hygiénistes (naturopathes) ;
  • les acupuncteurs.

Les combats, donc, ne manquent pas.

Nous prendrons certains d’entre eux à bras le corps comme :

  • l’aluminium dans les vaccins et l’obligation vaccinale (l’obligation, je n’ai pas dit les vaccins en tant que tels) ;
  • l’herboristerie ;
  • l’agriculture biologique ;
  • l’homéopathie.

Nous relaierons les autres combats et nous accompagnerons ceux qui les portent.

N’hésitez pas cependant à nous dire quels sont, selon vous, les sujets/les combats sur lesquels il faudrait que nous travaillions.

Nous en tiendrons compte pour la Gazette, pour le Congrès ou pour d’éventuelles pétitions.

La parole est à vous.

Vous pouvez nous faire part de vos commentaires et envies en commentaires de cet article.

Plus que jamais, nous avancerons ensemble dans ces combats !

Naturellement vôtre,

Augustin de Livois

 


17 réponses à “Les grands moments de l’IPSN en 2018”

  1. Alain C dit :

    Bonjour,
    Il y a un aspect fondamental de la santé dont on ne parle pas : Comment renforcer nos défenses immunitaires et psychologiques ? les deux sont liées. Manger bio, faire du Yoga, porter un masque, ne suffisent plus. Alors comment cohabiter avec pour chacun 60 métaux lourds dans son organisme ? Je ne parle pas du reste….
    Nous pouvons nous guérir nous même, de TOUT. Alors, explorez cette piste. Cordialement.

  2. Dany T dit :

    Un petit commentaire pour vous dire MERCI pour tout ce que vous faites ! Il est grand temps que l’on arrête les « grandes conneries » de certains ;-))

    BONNE ANNEE A VOUS ET ENCORE MERCI POUR LA VIE ET L’AMOUR !!!

  3. Nathalie dit :

    Vous avez tout mon soutien. Merci pour votre engagement et votre courage.

  4. Laetitia dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord je vous souhaite une belle et heureuse année 2019.
    Je sais qu’il y a beaucoup de combats à mener et je vous soutient à chaque fois que c’est nécessaire!
    Mais il y a un combat qui me tient particulièrement à coeur et je pense qu’il est difficile à mener seul.
    J’ai 36 ans et suis maman de trois garçons de 14, 8 et 4 ans. Et actuellement je ne peux plus travailler, ni emmener mes enfants à l’école. Je reste enfermée entre mes 4 murs difficilement; et savez-vous pourquoi? Parce-que je ne supporte plus ce trop pleins d’ondes qui me rendent malade à tel point de faire des malaises. Après avoir pris deux malaises en voiture, j’ai décidé de rester chez moi pour ne pas risquer la vie de mes enfants et la mienne.
    C’est avec mon coeur que je veux vous en parler, pour toutes les personnes électrosensibles qui sont dans ma situation, il y en a de plus en plus. Je veux être sincère et vrai et ne veut rien vous cacher. Tous les jours, des idées de mettre fin à mes jours me passent dans la tête car je n’ai plus de solutions je suis fatiguée épuisée, mais je me dit que ce serait tellement lâche pour mes enfants, alors je continue de souffrir tous les jours. C’est mon Amour pour eux qui me fait tenir.
    En 2016, j’étais dans un sale état et on m’a dit que j’avais la maladie de Lyme. J’ai dit ok, bon bein je vais me soigner!
    Mais je me suis rendu compte que j’étais très mal dans certains endroits… Mais bizarrement quand j’étais chez moi à l’abri car je protège mes murs avec des tissus je n’avais presque plus de symptômes. Je pense qu’on est de toute façon beaucoup trop noyé dans les ondes. Ma santé dépend des voisins qui veulent bien éteindre leur wifi et maintenant c’est la 4G, elle est tellement puissante que je ne la supporte pas. Je trouve ça tellement honteux , je suis en colère car nous n’avons plus le choix de se protéger. On décide de ne pas avoir de wifi mais on se prend celui des voisins.
    Il ont mis du wimax sur les antennes en face de chez nous. Bref, je suis dégoutée de ce qu’il se passe en France en ce moment. On a pris ma santé, puis mon travail, puis la nature parce-que tous les coins de campagne sont pollués par les ondes, puis je ne peut plus participer à la vie de mes enfants, je ne peux plus les emmener à l’école, accompagner en sortie scolaire. Je suis en colère car je suis handicapée et le monde n’est pas fait pour des handicapés électrosensibles. C’est toute ma famille qui en supporte les conséquences. ça nous détruit!Je me bat pour ma commune, j’ai monté un collectif de plus de 30 personnes. petite commune 4 antennes près des écoles, des crèches qui entourent le village. une antenne qui surplombe la cour, nous avons mesuré plus de 4v/m! Des enfants s’endorment en courants dans la cour! Il me dit ça mon fils, mais en fait ils font des malaises, les parents viennent les chercher mais ils ne savent pas ce qu’il se passe. Les enfants saignent du nez.. On tue nos enfants à grand feu et ça je ne le tolère pas! Je me soigne j’essaye d’aller mieux pour continuer ce combat mais avec ses ondes qui augmentent de jour en jour je crains que ce soit toute la population qui tombe malade! Les organismes de santé disent des choses attention! mais rien ne se passe , même eux, ne nous protègent plus. J’ai contacté des avocats mais c’est très complexe, ils ne veulent pas se lancer dans ces procédures. Je me renseigne et tous les jours il posent des antennes à côté des écoles à croire qu’ils le font exprès. Ils faut que les médecins réagissent auprès des autorités, il faut que ces ondes cessent d’augmentées et qu’elles baissent. La 4G est terrible pour notre cerveau! Il faut nous aider dans notre combat à échelle mondiale!
    Merci de m’avoir lu.

    Cordialement,

    Laetitia E.

  5. Nathalie M. dit :

    Bonjour, et merci pour tout ce que l’IPSN a fait en 2018, qui était en effet une année très riche !

    Pour 2019, 2 thèmes me semblent, à titre personnel, prioritaires :

    – promouvoir la liberté vaccinale;
    – promouvoir toutes les alternatives naturelles aux 2 méthodes allopathiques les plus utilisées (médicaments et bistouri); je voudrais que le grand public comprenne qu’il y a des alternatives naturelles qui marchent, même pour des maladies graves. Pierre-Valentin Marchesseau, fondateur de la naturopathie française, disait que toutes les maladies peuvent être guéries, mais pas tous les malades (pour des raisons qui leur appartiennent).

    Naturellement vôtre et excellente année 2019 à toute l’équipe de l’IPSN !

  6. Béatrice M dit :

    Bonjour,

    Le plus important c’est la vaccination, il faut se battre pour que aluminium soit supprimé dans tous les vaccins, de ne faire que les plus utiles et donner le choix aux parents de vacciner ou non leurs enfants.
    En France nous sommes de moins en moins bien soignés, les médecins ne nous écoutent pas, on a de moins en moins d’examen ou toujours les basiques et en plus ils nous prennent pour des imbéciles.
    Les conseils que vous donnez reviennent très chers car faire des examens de santé par soi même coutent chers et tous les compléments alimentaires aussi et avec la conjoncture actuelle beaucoup de gens ne peuvent pas ce le permettent.
    Le fait de bien s’alimenter à un coup, les produits bios sont très chers et la viande de qualités également et ne sont pas forcément bon pour la santé car dans les biocoops on trouve des aliments avec de l’huile de palme ou autre dans les pains sans gluten, une multitudes d’ingrédients qui ne sont pas forcéments bons pour la santé.
    Et j’aimerai vous suggérer un sujet qui n’est jamais évoqué vous parlez toujours des personnes obèses et proposez des régimes mais on ne parle jamais des personnes maigres qui voudraient grossir et qui ne peuvent pas Cette maigreur qui est tout aussi dangereuse pour la santé et occasionnée de nombreuses maladie.
    Les médecins ne s’inquiètent pas du tout des personnes ne prenant pas de poids alors que c’est tout de même grave .
    Pourquoi des gens ne prennent pas de poids alors qu’ils n’ont rien de grave dans les analyses et comment pourrait ils grossir ? Des recherches ont elles été faites à ce sujet ? Je pense pour moi que c’est un problème du microbiote.

    Je vous remercie pour tout ce que vous nous apprenez, je trouve par contre les courriers trop longs et trop fréquents car je n’ai malheureusement pas le temps de tout lire en temps et en heures.

    Bien à vous.

    Béatrice M

  7. Bernard G dit :

    Je pense que le prochain grand combat tournera autour de la pollution électromagnétique.De plus en plus d’objets connectés. Des normes d’emission qui deviennent de plus en plus laxistes. Des autorités publiques qui suivent aveuglément les recommandations des industrielles. Un déni des personnes électrosensibles (c’est dans leur tête). Il n’en faut pas plus pour qu’eclate bientôt un nouveau scandale sanitaire ou l’on dira :’on ne savait pas.’

  8. Suzanne B dit :

    conservons l’homéopathie …personne que je sache n’est mort d’avoir consommé des pilules …contrairement aux « médicaments » qui enrichissent uniquement les laboratoires …. et ceux qui les gèrent avec la « bénédiction » des classes dirigeantes ….
    et laissons tranquilles les herboristeries …..(commentaire identique !)

  9. Jean-Jacques D dit :

    Vous devriez aussi vous intéresser de plus près à l’obésité, mal de ce 21ème siècle.
    Merci

  10. solange dit :

    bravo , bravo , encore et encore , continuez , je vous accompagne a ma facon , j’ai une formation d’herbo , de l’ecole lyonnaise et je vend des plantes en vrac , sur les marchés , sur recommandation patrice de bonneval

    merci pour tout ce que vous faite , j’essaie d’etre present au manifestation , mais le budget ne suit pas souvent
    encore merci

  11. cocozza dit :

    Bonjour,
    J espere que la vaccination obligatoire et les compteurs linky feront parti des priorités.
    Angelina

  12. Sandrine dit :

    Bonjour

    pouvez vous aborder des sujets concernant les enfants et ado merci

  13. Sylvie F dit :

    Bonjour, lors du congrès 2019, pourriez vous aborder le sujet des insomnies récurrentes dues au stress et un autre sur la fiabilité des cures detox dont on entend parler, c’est tendance. Mais lorsque, par exemple, j’entends les différences de prix hallucinantes des cures detox ayurvédiques en Inde, il y a de quoi se poser des questions. Quelles peuvent être les alternatives, quel est l’impact réel de ces cures sur la santé, et leur fiabilité, comment être mieux informé?

  14. D. dit :

    Je voudrais alerter sur un sujet grave, dont on ne parle pas assez.
    On trouve encore dans la composition de produits alimentaires du E171 ainsi que dans presque tous les produits de maquillage du Ci77891, il s’agit de nanoparticules de dyoxide de titane dont sait aujourd’hui qu’il traverse la barrière intestinale, et probablement la peau et pénètre à l’intérieur de la cellule. Après plusieurs années d’expérience sur des rats, on a constaté des cancers et des mutations génétiques.
    Si il y a encore un doute pour l’humain, pouquoi n’applique-t-on pas le principe de précaution ?
    Serait ce encore les lobbies?

  15. MARIE CHRISTINE F. dit :

    Merci à vous, à votre équipe pour l’aide que vous nous apportée dans vos informations….. Vous êtes des lanceurs d’alertes contre la folie gouvernementale : Monsieur Macron et son gouvernement veulent rembourser les frais de leur campagne présidentielle aux groupes pharmaceutiques et pour cela, imposent onze vaccins obligatoires, pollués par des adjuvants aluminiques, aux nouveaux nés des familles françaises, et ce sont nos générations nouvellement arrivées qui feront les frais de cette malveillance gouvernementale condamnable. Et pour boucler la boucle et plaire à Big Pharma, la décision du gouvernement Macron d’éradiquer la médecine naturelle et nos herboristes…..comme ça les Français se tairont à jamais.
    Malheureusement le publique français, pourtant addict à sa liberté de soins, ne s’inquiètent pas de ces décisions financières et ne fat pas la révolution qui aurait dû être engagée depuis 1 an….. Seuls, les personnes comme nous, parents, grands parents s’associent aux médecins, chercheurs, scientifiques qui alertent sur l’imminence d’une catastrophe annoncée…..
    Prévoyez une marche, faites un groupe pour monter à Paris et nous nous y joindrons ; nous ne pouvons plus rester sans rien faire ni rien dire ; notre devoir est de bouger et de nous faire entendre puisque les pétitions d’alertes ne suffisent pas. Monsieur Macron doit stopper net ses décisions et donner la parole au peuple français pour gouverner.
    Merci pour votre aide et bonne continuation.
    Marie-Christine Le F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Pour consulter notre politique de confidentialité, cliquez ici.