Madame a la migraine !

Chère amie, cher ami,

La scène est classique au théâtre ou en littérature.

Madame refuse de recevoir un importun à cause d’une migraine, à moins que ce ne soit la jeune fille qui n’évoque ce prétexte pour éconduire un prétendant, généralement vieux et riche mais sans attrait, tandis que son jeune amant, pauvre mais aimé, l’attend sous la fenêtre, mandoline à la main….

L’image est un peu éculée.

Bien.

Peut-être même la trouvez-vous un peu sexiste à l’heure du mouvement « me too » et autres actions féministes.

Elle peut faire passer les femmes pour frivoles et leurs migraines pour imaginaires.

Alors que la réalité est tout autre.

La vérité clinique c’est que les femmes souffrent davantage de migraine que les hommes (1,2).

Une chose, toutefois, a changé depuis le XIXe siècle, la migraine n’est plus un vague mal associé à la fièvre ou à la goutte (3).

Les diagnostics sont bien plus précis aujourd’hui. On compte plus d’une dizaine de types de migraines différents (2).

Et c’est auprès de votre médecin que vous pourrez obtenir un diagnostic clair.

Enfin normalement…

Car si les scientifiques ont affiné leur connaissance de la migraine, elle n’est pas si facile à soigner. Et les situations varient d’une personne à l’autre.

Migraine ou mal de tête ?

Pour les médecins, trois symptômes caractérisent la migraine (7) :

  • c’est une crise douloureuse qui dure 4 à 72h ;
  • la douleur est pulsatile, c’est-à-dire qu’elle bat régulièrement ;
  • la douleur est accentuée par la lumière ;
  • la migraine peut être accompagnée de nausées et de vomissements.

Elle est une forme de mal de tête parmi d’autres.

Aura ou pas ?

Les scientifiques distinguent les migraines avec ou sans “aura” (6).

Les migraines avec aura étaient appelées migraines ophtalmiques autrefois.

Elles s’accompagnent de symptômes supplémentaires juste avant l’arrivée de la migraine.

Ce sont notamment des troubles de la vision ou des sens, voire des troubles de langage !

A l’évidence, la migraine n’est pas un problème simple.

Cela s’explique par le fait que la migraine peut être provoquée par différentes causes ou que la réalité biologique qu’elle provoque est complexe et encore mal comprise.

Faites votre cahier de migraine !

C’est l’une des raisons pour lesquelles il vous est souvent conseillé de tenir “un cahier de migraines” (4).

Cela peut vous permettre de mieux identifier les causes de la migraine.

Et elles sont multiples.

Votre hérédité

Emile Zola n’en parle jamais dans ses fameux Rougon-Macquart, série de romans où les personnages héritent des tares de leurs ancêtres pour leur plus grand malheur.

Pourtant, il y a bien des familles à migraines (5).

En revanche, ce trait familial est potentiellement dû à différents gènes. Cela expliquerait pourquoi ce n’est pas une hérédité systématique.

Vos hormones

Les migraines peuvent aussi être liées aux variations hormonales. C’est ce qui explique que certaines femmes aient des migraines un peu avant leurs règles.

Votre alimentation

Certains aliments sont connus pour provoquer la migraine. S’il s’agit d’une cause qui vous concerne, elle sera facile à détecter et à corriger !

Il s’agit de :

  • L’alcool ;
  • La caféine ;
  • Les fromages vieillis ;
  • Le chocolat ;
  • Les yaourts ;
  • Les aliments fermentés ou marinés ;
  • Le glutamate monosodique, parfois utilisé comme additif alimentaire ;
  • L’aspartame.

Votre environnement

Vos migraines sont peut-être dues à la pollution, par exemple à une mauvaise qualité de l’air chez vous ou autour de vous.

Votre cahier de migraines vous aidera alors à vérifier si vos déplacements ont une incidence sur vos douleurs.

Vos médicaments

Vous n’y avez peut-être pas pensé mais certains médicaments provoquent des migraines.

Regardez bien les notices et faites le point avec votre médecin si vous pensez que c’est peut-être le cas.

Votre stress et vos émotions

C’est une cause importante des migraines.

Et là attention ! Pour les limiter, il faudra que vous trouviez des solutions pour faire évoluer votre mode de vie !

Si des exercices de relaxation ou la pratique d’un sport ou de la marche à pied peuvent être utiles, il sera peut-être bon de revoir aussi votre rythme de vie et la manière dont vous l’organisez, ce qui, j’en conviens, n’est jamais une mission facile. C’est même le travail d’une vie !

Mais cela vaut la peine de prendre le temps de réfléchir à votre mode de vie.

Cela peut être en écrivant vos priorités sur une feuille de papier, en dialoguant avec un coach ou un psychologue, en prenant un temps pour vous durant les vacances, qui approchent peut-être…

Le rôle du foie

La migraine peut être liée à un problème de toxines dans le sang que votre foie ne parvient pas à filtrer correctement. Est-ce lié à l’alimentation ? Aux médicaments ? A une autre cause ?

Vous ne pourrez le déterminer qu’avec des analyses biologiques ou avec un thérapeute.

Mais prendre soin de votre foie, par exemple grâce à des tisanes digestives, pourrait avoir un effet bénéfique sur vos migraines.

3 solutions naturelles pour vous aider à soulager vos migraines

Vous l’aurez compris, pour éviter la migraine chronique, il faut tenter d’en repérer la cause et dans la mesure du possible de l’éliminer.

Mais lorsque la migraine vient, il faut pouvoir agir. Voici trois pistes pour ce faire.

1/ Jouez avec la température

Mettre du froid sur la tête peut calmer la douleur. Vous pouvez ainsi remplir un gant de toilette de glaçons et l’appliquer sur votre tête, ou bien prendre un surgelé dans le congélateur si vous n’avez pas de glaçons sous la main… (4).

Certains recommandent d’ajouter une bouillote chaude sur le foie en même temps et de tenir ainsi 20 minutes.

C’est la méthode de Pierre Gardelle (8). Elle est également utilisée pour d’autres douleurs.

L’idée est de faire agir la différence de température entre le froid placé sur la zone qui souffre et le chaud installé sur le ventre.

Vous pouvez également vous asperger le visage d’eau froide. Commencez par la tempe, descendez au menton et remontez vers l’autre tempe (4).

2/ La menthe poivrée à la rescousse

C’est une plante rafraîchissante. Elle pourrait abaisser vos tensions intérieures.

Vous pouvez l’utiliser :

  • en hydrolat (certains sont surmontés d’un “pschitt”)
  • en huile essentielle. Dans ce cas versez une ou plusieurs gouttes dans une huile végétale comme de l’huile d’olive.

J’en profite pour rappeler que les huiles essentielles sont des produits qui nécessitent une quantité faramineuse de plantes.

Cela permet de créer un produit fini très efficace.

Mais, il est bon de ne les utiliser qu’en cas d’urgence.

Au quotidien, préférez les hydrolats, tisanes ou cataplasme de plantes. C’est plus écologique et plus économique.

Car si tout le monde se rue sur les huiles essentielles, les prix monteront tandis que la qualité baissera…

3/ Cataplasmes végétaux

Ce sera du chou ou de l’oignon (4). Préférez-les bio !

Vous pouvez appliquer les feuilles de chou fraîches ou bien écrasées sur la zone douloureuse.

Si vous n’avez pas de feuilles de chou, choisissez l’oignon. Hachez-le, placez les morceaux dans une gaze (4) et appliquez-la sur la zone douloureuse.

Vous pouvez également la faire tenir avec un foulard pour ne pas avoir à porter la gaze. Car l’idéal est de faire durer le traitement durant au moins une heure (4).

Il existe bien d’autres remèdes naturels contre la migraine. Mais je ne peux pas tous les traiter dans une seule lettre.

Si vous souhaitez partager l’une de vos astuces, n’hésitez pas à ajouter un commentaire ici.

Et en cas de doute, n’oubliez pas de consulter votre médecin !

Naturellement vôtre,



Augustin de Livois


 


Sources :

  1. https://www.edimark.fr/Front/frontpost/getfiles/13620.pdf
  2. Site Migraine.fr : Causes de la migraine
  3. Site Cerveau & Psycho : La migraine : objet légendaire ou médical
  4. Se soigner sans médicaments de A à Z, Corinne Lalo, Michèle Bontemps, Editions du Cherche Midi, 2015
  5. Site Migraine.fr : Causes de la migraine
  6. http://sfemc.fr/maux-de-tete/la-migraine/6-c-est-quoi-une-aura-migraineuse.html
  7. Site Doctissimo : Et si c’était la migraine ?
  8. http://mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr/article-la-methode-gardelle-ou-la-thermotherapie-differentielle-98696012.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Pour consulter notre politique de confidentialité, cliquez ici.