Vaccins : pourquoi tant de haine ?

Des parents dans l’Yonne étaient, jeudi dernier (10 octobre 2014), devant la Justice pour n’avoir pas fait vacciner leurs enfants contre le tétanos, la polio et la diphtérie (vaccin DTP, qui est le seul obligatoire en France).

Plutôt que de laisser la Justice faire sereinement son travail, les Autorités de Santé, par la voix de la Ministre de la Santé Marisol Touraine elle-même, interviennent directement dans l’affaire par voie de presse, en prenant publiquement partie contre les parents.

Une telle intrusion constitue une atteinte caractérisée au principe constitutionnel de la séparation des pouvoirs.

Mais, ce qui est tout aussi grave, la ministre se permet de caricaturer la position des citoyens qui, comme l’IPSN, demandent simplement des garanties scientifiques sur les vaccins, ce qui est non seulement leur droit le plus strict, mais également un devoir pour préserver leur intégrité et celle de leurs enfants :

Il y a un mouvement de personnes qui refusent par principe la vaccination au nom de la liberté. La liberté s’arrête là où commence la santé publique et la sécurité de l’ensemble de la population , a-t-elle déclaré. [1]

Cette mise en cause est incompréhensible.

D’une part, on ne voit pas en quoi les personnes non vaccinées contre le DTP porteraient atteinte à la santé publique et à la sécurité de l’ensemble de la population . 97 % des Français sont vaccinés contre le DTP. Si le vaccin est efficace, comme le considère la ministre, alors les personnes vaccinées sont protégées et n’ont rien à craindre.

D’autre part, ce n’est pas uniquement au nom de la liberté que nous nous inquiétons de la vaccination obligatoire. Nos inquiétudes portent également sur l’efficacité et la dangerosité des vaccins, comme nous l’avons très clairement expliqué dans notre campagne actuelle sur le papillomavirus. Nous demandons des garanties scientifiques, et, si Madame la Ministre est au courant du dossier, alors elle sait que, justement, ces garanties n’existent pas à ce jour.

Cette affaire est très inquiétante car elle traduit nettement l’intention des autorités d’instaurer un climat de terreur dans le pays : troubler la sérénité de la Justice ; interdire le débat ; empêcher que les inquiétudes les plus légitimes des citoyens, concernant leur propre intégrité physique, ne puissent s’exprimer.

Il s’agit aujourd’hui du DTP. Demain, ces mêmes méthodes pourraient être étendues à de nombreux autres traitements, notamment bien sûr le vaccin contre le papillomavirus dans les écoles.

Les parents qui poseront des questions seront regardés de travers. Ceux qui s’opposeront seront traînés devant la Justice et désignés à la vindicte publique comme de dangereux irresponsables, dont l’inconduite menace la santé de toute la population.

De là à ce qu’on exige que ces personnes soient physiquement mises à l’écart et internées, au nom de la Santé Publique , il n’y a plus qu’un pas.

Il s’agit là d’une grave atteinte aux droits fondamentaux des citoyens à disposer d’eux-mêmes.

C’est pourquoi l’IPSN appelle à un retour urgent à un dialogue respectueux, fondé sur des preuves scientifiques de l’efficacité et de la dangerosité des vaccins, et en particulier ceux qui sont obligatoires et ceux que les pouvoirs publics veulent introduire dans les écoles.

 


19 réponses à “Vaccins : pourquoi tant de haine ?”

  1. Audras dit :

    Je signe la pétition concernant ce vaccin afin qu’il soit banni et remplacé par le DTP sans aluminium il est irresponsable et criminel que nos gouvernants ferment les yeux sur de tels agissement ,sauf ci les responsables qui peut être plus tard se déclareront non coupable comme a l’époque du sang contamine .s’il doit y avoir des résistants pour combattre ces procédés je serai le premier d’entr’eux

  2. ragon dit :

    bonjour
    suite au visionnage de la déclaration du Pr Joyeux concernant les vaccins ,je souhaiterais signer la pétition mais je ne la trouve pas!
    pouvez vous me l’envoyer ou me dire où la trouver?
    Cordialement
    Mme Ragon

  3. Eve Chaulet dit :

    Bonjour,
    Suite à la vidéo du Pr Joyeux concernant la vaccination, nous sommes des parents et grands parents très inquiets. Notre petit fils né en juillet 2014 à reçu une vaccination du produit incriminé, puis son rappel l’an dernier. Heureusement il n’y a eu aucune conséquence. BB se porte bien.
    Nous avons bien entendu signé la pétition. Notre question aujourd’hui est: les parents sont ils obligés de représenter l’enfant au bout d’un an pour les rappels. (le délai approche, plus que trois mois pour réfléchir) Vu que le vaccin original n’est toujours pas revenu sur le marché, peut on refuser? D’autre part sur le carnet de santé le médecin a inscrit à la main le nom du vaccin et son n° de lot. Aucune vignette n.a été apposée.
    Que faire pour la suite? Nous sommes inquiets et comptons sur vos conseils ainsi que celui du Pr Joyeux que l’on remercie. Cordialement, mamie Eve Chaulet

  4. Désiré dit :

    Je signe la pètition

  5. melu dit :

    jamais vacciné de ma vie et en très bonne santé
    merci vicky pour le conseil de médecin et l’etats qui viens ce mêle de la vie de chacun et qui empêché les autre médecines alternatives de ce développe et que chacun ce soigne comme il l’entend et non pour remplire les poches des grandes pharmaceutiques

  6. Mikus dit :

    Où trouver cette pétition contre le dtpolio ?

  7. LEBAS dit :

    Je demande que ce vaccin nuisible (et 7 fois plus cher que le DTP) soit retiré du marché et que soit reproduit par un DTP sans aluminium.

    Pour l’avenir de nos enfants et petits enfants.

    Ceci est un appel au bon sens des décideurs.

    JE VOUS EN PRIE.

    P.LEBAS

  8. Jarry dit :

    Effectivement ce manque de DTP commence à compliquer sérieusement la vie de jeunes parents. Mon enfant est né en février 2015 et n’a pas encore été vacciné à cause de cette pénurie programmée.Vaccin absent de toutes les pharmacies de la ville (de 90 000 habitants) et le conseil est donné de se rapprocher des PMI. Bien sûr : elles vaccinent à tour de bras avec le mega vaccin sans même informer les parents de la différence ! Pour ma part, j’ai toujours choisi mes professionnels de santé et on ne m’imosera pas une vaccination à la chaîne !
    Bon, ça va se compliquer avec l’entrée en crèche en septembre… mais je n’en demordrai pas !

  9. Gominet dit :

    Impossible de signer la pétition. Tout « saute » après le visionnage du message dunprofesseur joyeux
    Pouvez vous envoyer un lien qui fonctionne, s’il vous plait?
    Merci beaucoup

  10. Mais où se trouve donc la pétition?….

  11. JB dit :

    Bravo pour votre alerte !
    Mais où est donc cette pétition ? C’est vraiment dommage que le lien vers celle-ci ne soit pas donné… Vu les enjeux décris il faudrait faire un effort pour faciliter la tâche à tous

  12. matthys dit :

    Je ne trouve non plus la petition

  13. Je ne trouve pas le moyen de signer la pétition et nous sommes nombreux à la soutenir
    Que faire?
    Merci de me répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Pour consulter notre politique de confidentialité, cliquez ici.